« L'écriture a ceci de mystérieux qu'elle parle. » Paul Claudel.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Hellow les écrivains Smile N'oubliez pas de voter pour le "Membre de la Semaine" dans la partie Editorial "Sondage: Membre de la Semaine". Vous avez jusqu'à demain pour apporter votre soutien à la personne de votre choix, sauf vous-même bien entendu, si ce n'est pas encore fait.

Partagez | 
 

 Prologue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Plume d'Encre
Luscinia
Luscinia


Nombre de messages : 11
Age : 18
Plumes : 39
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Prologue   Ven 14 Sep - 22:30

PROLOGUE

C'était du temps ou les ténèbres dominaient les vastes terres du royaume autrefois verdoyant d'Ildor, le plus puissant des royaumes humains.
Lorsqu'elle avait pris le pouvoir, la reine Erizobeth (dîtes, la Maléfique) avait emprisonnés le roi et la reine dans les cachots de leur propre château à Danan et a gouverné les sujets par la peur et le sang.
Au bout de plusieurs mois de tyrannie absolue, Crepuskul, le fidèle serviteur de la sorcière, vint lui rapporter une inquiétante prophétie: "Lorsque le monde des hommes sera au bord du trépas;
Un héros naîtra;
Ce héros portera sur son bras la trace de sa destiné;
C'est de la main de ce héros que le mal sera vaincu"
-Es tu certain de tes dire, Crepuskul? demanda la reine a son valet lorsqu'elle appris la nouvelle.
-Les astres ne mentent jamais, Ô ma reine.
-Quand cela se produira-t-il?Dit-elle, furieuse.
-Dans deux lunes, si ce n'est moins, votre royale Majesté.
Deux lunes.
Dans deux lunes naîtrais le héros, un bébé inoffensif qui dans quelques années deviendrai pour la reine un ennemi mortel.
-Y'a t'il un moyen de connaître la mère de cet ... enfant?
-Ô ma reine, je crains qu'il n'y en ai aucun.
__________________________________________________

Après c'être calmée, c'est à dire faire tomber quelques têtes puis jeter les restes a ses Chyhyènes (un animal de l'Ouest entre le chien et la hyène), Erizobeth fit enfermé toutes les femmes qui donnerait la vie dans moins de deux mois.
Parmi elles se trouvait dame Elissa, elfe de passage, damoiselle Hamony, reine de Ranan, un pays voisin, et dame Hortense, reine dechue d'Ildor.
Les nourrissons se succédaient sans qu'aucun ne porte la marque en forme d'épée sur son bras, et Alice, la jeune sage-femme, redoutais la venue de ce bébé innocent qui subirais la colère de la reine.
Par précaution, Crepuskul vérifiait lui même les enfant, pour éviter l’éventuelle traîtrise des sage-femmes.
Quand vint le tour de dame Hortense, il fût évident pour Alice que le héros libérateur serai le prince ou la princesse.
-Al...lice..?
-Oui, madame?
-Emmène le avec toi....Crepuskul arrive...
-Oui madame, je ferai tout pour sauver votre fils...
-Aiwen, Alice....Aiwen.
Sur ce, la reine rendis son dernier souffle.Alice n'avait plus le choix, il fallait qu'elle sauve le jeune prince qui venait à peine d'ouvrir les yeux, et qui déjà se retrouvait avec une reine diabolique a ses trousses.
Alice sortais du cachot et se cachait derrière un tas de tonneau lorsqu'elle entendit Morora, la redoutable épouse de Crepuskul et chef des armée, dire:
-le bébé a disparu, il n'y a aucun doute que la novice nous a trahis.
Entrant soudain dans une colère noire, Crepuskul explosa:
-Envoyez toutes les chyhyènes disponible ! crachat-il. Il nous faut cet enfant !
La jeune femme courrait dans la forêt, hors d'haleine, le bébé dans les bras.Elle devait atteindre la rivière pour ne pas laisser de trace.Mais les chyhyènes ont un odorat fin et Alice est bientôt poursuivie.Elle réussis néanmoins à les semer et se retrouve en face d'une ferme en Ranan.
-Vous êtes sûre d'aller bien, damoiselle ? lui demandât une femme d'apparence jeune, qui avait une petite fille toute blonde a côté d'elle.
-Je cherche quelqu'un, pour prendre en charge un enfant.
-Pourquoi qu'on le prendrais en charge vot' môme ? intervint un homme gigantesque, surement le mari de la femme et père de la petite fille, a en juger ses yeux noirs et ses cheveux blond.
-Parce qu'il est lié au destin de chaque chose qui vît et qui respire sur cette terre !
-...
-On s'en occupera...dis la jeune femme.
Alice lui remit l'enfant dans les bras.
-Sa mère l'a nommer Aiwen.Il doit vivre.S'il meure, tout ce que vous aimez dans le monde laissera place a la nuit éternelle.
Le petit Aiwen ouvrit ses yeux.Il était bleus et tranchais avec ses petits cheveux noirs.
Marelna, la femme qui avait accepté de le garder, était la première personne qu'il voyait, de toute son existence.Une mère aimante.
Folenmir, son mari, un ivrogne parfait qui rentrait de la taverne tard dans la nuit.Alcoolique, ignare et brutal, il était l’allégorie du machisme et de la brutalité.
On ne saura jamais pour quelle raison Marelna avait épousé Folenlmir.Car elle ne l'aimait pas et lui ne voyait en elle qu'une femme tout juste bonne a traire les vaches, s'occuper de la maison et élever des enfants.
Elenwi, la première né de la famille, était à l'époque une innocente petite fille de 4 ans a peine. Elle se rappellerais pourtant de ce jour toute sa vie. Pour l'instant, elle ne comprenais pas. Elle savait tout juste que désormais elle avait un petit frère avec des cheveux tout noirs comme le ciel quand il fait nuit et des yeux tout bleus comme le ciel quand il fait jours.
Aiwen ne lui ressemblais pas du tout. Bruns au yeux bleus, il s'opposais en tout point avec Elenwi, aux cheveux couleur de miel avec des yeux marrons, presque noirs.
La jeune fille qui avait amené ce mystérieux petit frère était désormais repartie. Maintenant, Aiwen était son frère.
Elle comprendrait plus tard que ce petit garçon n'était pas qu'un simple orphelin abandonné dans une ferme de Ranan.
Il était bien plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Prologue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [VX ACE]Eternal Heaven - Prologue [Version 1.5] TERMINÉ
» [VXAce]WoL: Prologue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Writers Dreams :: [ II ] Littérature :: Le destin d'Aiwen - Plume d'Encre-
Sauter vers: