« L'écriture a ceci de mystérieux qu'elle parle. » Paul Claudel.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Hellow les écrivains Smile N'oubliez pas de voter pour le "Membre de la Semaine" dans la partie Editorial "Sondage: Membre de la Semaine". Vous avez jusqu'à demain pour apporter votre soutien à la personne de votre choix, sauf vous-même bien entendu, si ce n'est pas encore fait.

Partagez | 
 

 Un n'euphorique, c'comme un noeud d'marrin, mais phorique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bluetje
.: Deum Tyrannus :.



Nombre de messages : 237
Age : 24
Plumes : 1198
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Un n'euphorique, c'comme un noeud d'marrin, mais phorique   Ven 3 Aoû - 18:52

    Plop !

    Après un titre de sujet des plus intéressants et philosophiques, je me vois dans l'obligation de continuer dans cette optique pour le contenu du message. Bien que j'aie quelques doutes quant au fait que je parvienne à faire si merveilleux en texte continu qu'en titre de sujet (qui, si cela vous intéresse, est ce genre de phrase qu'une Bluetje et ses amis ayant savouré une quantité non négligeable d'alcool peuvent répondre lorsque l'un des membres du groupe s'écrire "Je ne suis pas bourré, mais euphorique !").

    Mais, bien que mon bavardage soit, je n'en doute pas, des plus agréables à lire et fasse travailler vos neurones, je pense en venir au fait. Un paragraphe d'inutile est bien suffisant, en faire plus serait abusé, n'est-il pas ? Parler pour ne rien dire, pour faire perdre du temps à autrui, voilà bien quelque chose qui m'exaspère. Raison pour laquelle j'aime éviter d'agir de la sorte. Vous perdre dans de longues phrases vides de sens ne rime à rien. Cela n'est pas même drôle lorsque je vous imagine lire ce que j'écris, vous interrogeant sur ce que j'ai à dire. Non, vraiment, aucun intérêt à rédiger un long roman qui ne fera que vous faire perdre du temps. Vraiment aucun.

    Donc, je disais, la raison me poussant à poster ici. J'en viens au fait, mais avant, je me sens contrainte de vous présenter mes plus plates excuses pour vous avoir lâchement abandonné et avoir fait reposé toutes les responsabilités sur les épaules de mes deux administratrices plus qu'époustouflantes ; c'est un magnifique travail qu'elles ont réalisé pour remettre ce forum sur pied, aussi, j'exige que vous les applaudissiez. Allez, plus vite et plus fort ! Non, mais.

    Tout cela pour dire, après ces excuses qu'il était temps que je présente, que j'envisage de me remettre doucement à l'écriture. La joie de voir une histoire prendre forme est tellement indescriptible... Elle me manque. L'avoir remplacée par l'euphorie de savoir dessiner n'était pas, je pense, une idée des plus judicieuses. J'eus mieux fait d'allier les deux, comme je pense à le faire en cet instant.

    Ainsi, je pense que vous devez avoir compris où je désirais en venir. Je suis, après tout, fondatrice de ce forum et chef de la maison des Loups. Il est plus que temps que j'assume mes responsabilités et que j'aide à la montée des statistiques. N'est-ce pas là la moindre des choses ? Il me semble. C'est pourquoi, je reviens parmi vous. Mais laissez moi vous prévenir : mon activité ne sera peut-être pas à son apogée avant longtemps, la flemme étant devenue une habitude chez moi. N'hésitez jamais à me spammer par messagerie privée pour me forcer à répondre, c'est la seule façon de garantir ma fidélité. Et encore, il se peut que j'aie même la flemme de lire ces messages, c'est vous dire !


    Après ce message bref et concis, je vais m'en aller manger un bol de nouille ou une tartine de confiture (le choix est cornélien, convenez-en), pour ensuite tâcher de retaper sur l'ordinateur quelques brouillons sans intérêt qui, si je les retravaille correctement, pourraient un jour vous être proposés.

    Amis du soir, bonsoir !


    (et une fois encore, pas de smilies ; j'aime cette impression de sérieux que leur absence fait ressortir ; je vais finir par devenir une adepte du non-usage de smiley, moi qui en abusait...


    ....


    BAZINGA ! J'pourrais pas me retenir trop longtemps de pas mettre de smiley xD ← il me manquait déjà)

_________________
Un enfant, c'est comme un adulte normal, sauf que ça sert à rien.

« Si stupide que soit son existence, l'homme s'y rattache toujours. »
A. Rimbaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poirouche.skyblog.com
Sawa
Colubris
Colubris


Nombre de messages : 160
Age : 17
Plumes : 595
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Un n'euphorique, c'comme un noeud d'marrin, mais phorique   Ven 3 Aoû - 20:21

Blue, ton éternel sérieux et toi me manquez.

_________________

Feel my heat taking you higher, burn with me
HEAVEN'S ON FIRE


KISS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://holy-acrylic.tumblr.com
Bluetje
.: Deum Tyrannus :.



Nombre de messages : 237
Age : 24
Plumes : 1198
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Un n'euphorique, c'comme un noeud d'marrin, mais phorique   Ven 3 Aoû - 22:10

    Mon éternel sérieux et moi me manquons à moi aussi. :dent:

    J'ai envie de revenir sur mon bébé ♥ (cette phrase peut être assez tordue... ou c'est juste mon esprit qui l'est)
    Tout le monde ici me manque !

_________________
Un enfant, c'est comme un adulte normal, sauf que ça sert à rien.

« Si stupide que soit son existence, l'homme s'y rattache toujours. »
A. Rimbaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poirouche.skyblog.com
Aster
Cygnum
Cygnum


Nombre de messages : 204
Age : 21
Plumes : 827
Date d'inscription : 18/01/2011

MessageSujet: Re: Un n'euphorique, c'comme un noeud d'marrin, mais phorique   Sam 4 Aoû - 1:39

Blue je dois avouer que l'envie de répondre à ton long et un rien lassant pavé par un roman, ce qui aurait été, vu le contexte et la situation plus qu'approprié, m'a titillée pendant un instant. Seulement, comme tu le dis si bien, parler pour ne rien dire c'est s'attirer les foudres du vis-à-vis et comme la flemme est un mal dont je suis, à mon grand désarroi, atteinte, je me contenterai d'être concise dans ce que je vais dire.
Je te re-souhaite donc la bienvenue parmi nous, comme un petit matelot qui arrive après la tempête mais passons. Espérons que l'abus d'alcool n'aura pas atteint aussi sévèrement ton foie que ton cerveau, visiblement bien mal en point cependant!
Remet -toi donc au travail avant que je ne me vois dans l'obligation de t'occire à coup de plume et de me débarrasser de ton corps dans la Tamise, bien que cela n'ait aucun sens car ça signifierait prendre l'avion jusqu'à Londres, avec un cadavre sur les bras, en plus des éventuels bagages et cela occasionnerait une surcharge qui se solderait par la disparition de quelques billets de mon porte-monnaie, sachant que le taux de change n'est guère avantageux pour mes compatriotes et moi-même.
Au final, je me suis retrouvée à écrire un paragraphe plus long que je ne m'y attendais et je ne suis plus très sure de ce que je voulais dire.

_________________
사랑해 아듬 업바 ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.seven-worlds.forumgratuit.org/
Bluetje
.: Deum Tyrannus :.



Nombre de messages : 237
Age : 24
Plumes : 1198
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Un n'euphorique, c'comme un noeud d'marrin, mais phorique   Sam 4 Aoû - 8:49

    On se prend vite au jeu d'écrire pour ne rien dire et ennuyer ceux qui lisent, hein ? x)
    Cependant, saches que je n'ai pas peur d'être jetée dans la Tamise ; j'ai déjà faillit être jetée dans la Sambre (par des amis... que j'avais légèrement vexé... (a) ) et j'y ai survécu. Aussi, si je me remets au travail, ne pense pas que ce sera suite à ta petite menace qui ne me fait ni chaud ni froid. Quoique cela pourrait être amusant d'atterrir dans la Tamise pour comparer son taux de pollution avec la Sambre ; je me sens l'âme scientifique, désormais !

    ;P

_________________
Un enfant, c'est comme un adulte normal, sauf que ça sert à rien.

« Si stupide que soit son existence, l'homme s'y rattache toujours. »
A. Rimbaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poirouche.skyblog.com
Sawa
Colubris
Colubris


Nombre de messages : 160
Age : 17
Plumes : 595
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Un n'euphorique, c'comme un noeud d'marrin, mais phorique   Sam 4 Aoû - 10:21

Je dors pendant 9 heures consécutives, de 6 heure du matin à 3 heure de l'après midi. Je jeûne, et mon unique repas, pris le soir consiste en une ou deux chebakyas (c'est à dire 100% de miel), un oeuf à la coque et un demi-bol de soupe.
Mes cousines, avec qui je passe la nuit, sont du genre à appeler leurs amis à 4 heure du matin pour se faire passer pour une certaine Soukaïna qui aurait 70 ans et serait intéressée par les garçons de 18 ans.
Je manque tellement de sommeil, que je collectionne les fautes de prononciation étranges telles que "Enounor" au lieu de "Eleanor" et bien d'autres dont je ne me souviens plus.
Je vous raconte ma vie ramadanesque phrase par phrase juste pour vous faire perdre du temps.
J'ai actuellement les pieds de ma cousine pratiquement sur moi parce que je suis assise sur son lit et qu'elle est en train de dormir.

En somme, malgré toutes ces bizarreries qui constituent mon existence, je n'aurais jamais pensé à jeter quelqu'un dans la Tamise. Dans le Bouregreg, éventuellement, vu que c'est tout près, mais pourquoi dépenser une fortune pour aller jusqu'en Angleterre afin de jeter un cadavre dans la Tamise? Pourquoi, Aster?


[Ps: J'ai essayé de ne pas mettre de smileys non plus, c'est vrai que c'est dur. Au bout de la troisième ligne j'ai failli craquer.]

_________________

Feel my heat taking you higher, burn with me
HEAVEN'S ON FIRE


KISS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://holy-acrylic.tumblr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un n'euphorique, c'comme un noeud d'marrin, mais phorique   Aujourd'hui à 20:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Un n'euphorique, c'comme un noeud d'marrin, mais phorique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Musique comme un générique mais 1 seule fois
» Etienne Beaudoux pourrai tu faire un plugin pour voir les codes en vb comme dans la version pro mais pour la version standard
» Comme les jeux de strategie mais ... lol (Interface)
» Y a comme qui dirait un probleme
» Logiciels de 3D comme Body Paint 3D ou Deep Paint 3D... ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Writers Dreams :: [ I ] Introduction :: Grimoire ~ :: ~ Absences-
Sauter vers: